Le Retour de Coin

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

dimanche 15 août 2010

Comment perdre 102 minutes de sa vie...


Alors, pour ceux qui se pose la question, oui ceci est un vrai film et oui Coin l'a regardé et jusqu'à la fin.
Et il aura, au moins, eu le mérite de bien faire rire l'assemblée.

dimanche 21 février 2010

Coin et la Projection Cinématographie d'Invictus

Coin aime beaucoup le cinéma mais pour cause de prix de place relativement élevée (9€70 faut pas abuser), y va très rarement...

Mais il lui arrive tout de même d'aller voir un film de temps à autre quand une bonne occasion se présente...


Donc, Coin a eu l'occasion de voir Invictus, le film de Clint Eastwood par Clint Eastwood pour Clint Eastwood avec Clint Eastwood... Ah non, Coin s'est trompé il s'agit d'un film de Clint Eastwood avec Morgan Freeman et Matt Damon...


Pour ceux qui l'ignore, Invictus s'intéresse à la période suivant l'élection de Mandela à la présidence de l'Afrique du Sud et à la fameuse coupe du monde de rugby de 1995 qui se déroulait justement en Afrique du Sud.


Pour la petit histoire, les Springboks (nom de l'équipe sud-africaine) était le symbole des blancs et de l'apartheid... Les noirs soutenant toujours l'équipe adverse... Mandela décida alors de profiter de la coupe du monde de rugby pour créer un sentiment national en la gagnant avec les Springboks...

Une chose facile à dire mais difficile à faire... Pour leur première participation, les Springboks étaient loin d'être les favoris. Mais la personnalité de Mandela et sa relation avec François Pienaar, le capitaine des Springboks, va modifier l'âme de l'équipe au point d'aller là où personne pensait la voir, en finale...


Il est de ces films où il est agaçant de connaître la fin avant qu'il ne commence, ben oui tout le monde sait que les Springboks ont gagné contre les All Blacks de Jona Lomu (qui pour la petite histoire à gagner contre le Japon 145 à 10) dans une finale d'antologie à base de pénalités et de drops... Et si cher lecteur, tu ne le savais point maintenant tu le sais ^_^


Mais Invictus n'est pas vraiment de ceux là... Eastwood a certes un style académique, la réalisation est propre et plutôt fluide même dans les reconstitutions des matchs. L'histoire est plutôt bien menée et respectée et les raccourcis sont relativement bien choisis. Une performance de Morgan Freeman et de Matt Damon... Que dire de plus, un film à voir...